Le notaire et la famille : une relation de confiance

Le notaire est bien présent dans la vie de tous les jours. S’ils sont bien présents dans le monde des affaires et en relation avec les entreprises ainsi que dans l’immobilier, il n’en demeure pas moins que le domaine où ils sont le plus connus est celui du droit patrimonial, successoral et de la famille. Autrement dit, le notaire est le partenaire privilégié et incontournable de la famille.

Le notaire vis-à-vis de la famille

Le notaire a des obligations professionnelles auxquelles il ne peut déroger. En tant que partenaire privilégié de la famille et des individus, il est tenu au strict secret professionnel. Le notaire doit donc être quelqu’un de véritablement discret.

En effet, l’exercice de son office vis-à-vis de la famille l’oblige à faire son métier avec tact, compte tenu parfois des circonstances. Le notaire est, en effet, présent aux côtés de la famille quand il s’agit des procédures de liquidation de succession, de divorce, d’une donation entre parents ou entre époux ou encore lors d’une transmission de patrimoine. Il est également présent pour rédiger les différents contrats qui régissent les relations en famille et entre époux, tel le contrat de mariage ou celui du changement de régime matrimonial. Vous pouvez  en savoir plus ici  et avoir plus d’informations sur la fonction du notaire relativement à la famille.

L’obligation de confiance de la famille vis-à-vis du notaire

Pour un bon déroulement des procédures, les membres de la famille ont l’obligation de faire confiance au notaire. Depuis plus de 400 ans, les notaires sont les partenaires privilégiés de la famille et ils prêtent serment pour exercer leur office qui est également reconnu par l’autorité publique. À ce titre, ils sont des professionnels qui mettent en œuvre tous les moyens pour exercer à bien leur métier.

S’il est vrai que certaines personnes peuvent être réticentes à inviter un tiers à s’immiscer dans leurs problèmes, il ne faut pas perdre de vue que les notaires sont des personnes dignes de confiance. Sans la confiance du client vis-à-vis de son notaire, la relation entre les deux parties serait inexistante.

Les questions familiales sont sensibles et le notaire est formé pour valablement traiter ces questions lorsqu’elles relèvent de sa compétence, raison pour laquelle la famille peut faire confiance au notaire, que ce soit pour qu’il soit le dépositaire testamentaire, ou le professionnel qui accompagnera lors de la rédaction des contrats de mariage ou assistera lors des procédures de divorce ou même se chargera de la liquidation d’une succession.